L'Angola dans la court de Droit de l'Homme

Quatorze nouveaux Etats élus au Conseil des droits de l'homme

 

17 mai 2007 - La Bosnie-Herzégovine, l'Italie, les Pays-Bas, la Slovénie, l'Afrique du Sud, l'Angola, l'Egypte, Madagascar, l'Inde, l'Indonésie, les Philippines, le Qatar, la Bolivie et le Nicaragua ont été aujourd'hui élus membres du Conseil des droits de l'homme.

Seize pays se disputaient les 14 sièges à pourvoir (le Belarus et le Danemark ont tous deux perdus aux voix, respectivement face à la Bosnie-Herzégovine et à l'Italie).

Les pays sont élus pour un mandat de trois ans, renouvelable une seule fois, au sein du Conseil des droits de l'homme, organe subsidiaire de l'Assemblée générale qui remplace depuis le 19 juin 2006 la Commission du même nom et qui a été chargé par les États Membres de « promouvoir le respect universel et la défense de tous les droits de l'homme et de toutes les libertés fondamentales, pour tous, sans aucune sorte de distinction et en toute justice et équité».

Le 9 mai 2006, l'Assemblée générale, conformément à sa résolution 60/251 du 15 mars 2006, avait élu 47 membres du Conseil des droits de l'homme. Parmi ces 47 membres, 14 avaient été élus pour un mandat d'un an, expirant le 19 juin 2007, 15 pour un mandat de deux ans et 18 pour un mandat de trois ans.

Comme il s'agissait de la première élection, les mandats de certains pays avaient été échelonnés, étant entendu que l'Assemblée générale a la possibilité de suspendre, à la majorité des deux tiers de ses membres présents et votants, le droit d'un membre de siéger au Conseil des droits de l'homme qui aurait commis des violations flagrantes et systématiques des droits de l'homme.

Le scrutin d'aujourd'hui place donc les 14 États Membres élus pour un mandat de trois ans, à compter du 20 juin 2007, afin de succéder au premier groupe des membres du Conseil des droits de l'homme.

Quatre sièges sont ainsi attribués à l'Afrique, quatre à l'Asie, deux à l'Amérique latine et aux Caraïbes, deux à l'Europe occidentale et autres États et deux à l'Europe orientale.

Au premier tour de scrutin, ont été élus directement et individuellement à bulletin secret à la majorité requise de 97 des membres de l'Assemblée générale les pays suivants : Afrique du Sud (175 voix), Angola (172 voix), Égypte (168 voix) et Madagascar (182 voix) pour le Groupe des États d'Afrique; Inde (185 voix), Indonésie (182 voix), Philippines (179 voix) et Qatar (170 voix) pour le Groupe des États d'Asie; Bolivie (169 voix) et Nicaragua (174 voix) pour le Groupe des États d'Amérique latine et des Caraïbes; Pays-Bas (121 voix) pour le Groupe des États d'Europe occidentale et autres États; et Slovénie (168 voix), pour le Groupe des États d'Europe orientale.

L'Italie (101 voix) pour le Groupe des États d'Europe occidentale et autres États, et la Bosnie-Herzégovine (112 voix) pour le Groupe des États d'Europe orientale ont été élus à l'issue du deuxième tour de scrutin.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site